Crésus et les éditions Fayard

19042009

Le banquier pourri a écrit un livre qui fait froid dans le dos et contribue à la thèse du vol par effraction des cols blancs. Après moulte précisions sur ses années prolifiques, j’aurai aimé lire qu’une partie de l’argent était aux mains d’oeuvres caritatives. Mais non, cet escroc sans lendemain n’y a même pas pensé. Rendez l’argent, l’esprit révolutionnaire ne peut être qu’activé, les naissances des révolutions naissent de l’esprit aveugle.
Une chose est sure, des magistrats étudient le livre et des choses vont changer, son nom devrait à mon sens apparaître bientôt car dans le livre, il a laissé des pistes.
Qui se charge du bûcher ?







patisa-café |
Découvrez la Corrèze |
LES JOYEUX TIRE-BOUCHONS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le fournil de la planchette...
| VIGNOBLES MAYARD - CHATEAUN...
| RECETTES DUKAN