• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 décembre 2006

Décoration : Poltrona Frau Boulevard St Germain 75006 Paris

6122006

Coté en bourse depuis nvembre avec une bonne performance dès le début, le design de Poltrona n’a plus à faire ses preuves. Les prix ne sont pas sages, mais pour avoir testé les produits depuis de longues années, il est évident que la qualité est au rendez-vous. Vous mes potes, cnnaissez le confort apprécié sur mes canapés pendant les soirées qui s’engoufre le long de la nuit. Avec qui ? une dure à cuir(e)
Quand ? le samedi matin, c’est très calme




Traiteur, Epicerie fine : Davoli 32 rue Cler 75007

6122006

Par quoi commencer. Vanessa B est une habituée. Non, pas par ça. heuuuu !!! Laurent colle les yeux sur la vitrine à chaque passage, euh…, non pas par ça non plus.
Enfin bref, Davoli, immense institution de la divine Rue Cler, toujours fringuante malgré son âge en dizaine d’années. Le fils me fait toujours un clin d’oeil, persuadé que je suis un des meilleurs clients, enfin je crois.
Les produits sont italiens, veramente. Le parmesan trône au fonds à droite en face de la caisse, toujours prête à encaisser vos nombreuses dépenses. En effet, les achats peuvent être compulsifs tant les produits sont faits pour vous. Restez calme, il y en aura pour tout le monde. La Coppa, la Mortadella, et la Bresaola font preuves, elles, d’un sang froid équivalent à notre bien aimé Zidane lors de son penalty de juillet 2006, là je dérive (mais c’était superbe!)
Moi l’italien, fan de l’EDF, et aussi fan de Davoli, je vous y invite. Découvrez ou retournez-y.

Quand ? tous les jours sauf le mercredi car c’est fermé (sacré 35H)
Avec qui ? Moi




Restaurant : Gaya 44 rue du Bac 75007 Paris 01 45 44 73 73

6122006

Gaya, du grand Gagnaire mais avec des prix plus doux. Ce restaurant est un laboratoire pour ce chef, véritable surdoué de la cuisine, qui, après de mauvais souvenirs laissés aux banquiers stéphanois, se rattrappe en lançant ses projets comme des galets flirtant sur l’eau. Ces plats créés, mijotés, dégustés receuillent les avis des clients et se déclineront à Paris Rue Balzac et à Londres. Alors, pour les précurseurs en cuisine, allez-y. Nicolas T, notre maître-pote pourrait nous décrire précisément toutes les compositions des mets. Pascal et Nicolas P gardent un bon souvenir, interrogez-les ! Mon porte monnaie est encore convalescent.
Les vins ? Subtils. Notre Pascal pourrait nous aiguiller mais, si vous ne l’avez pas invité, ce n’est pas grave, l’oenologue présent et plein d’avenir nous oriente vers la subtilité à prix sages.
La salle est petite et sur deux étages, mais préférer le Bar, l’acceuil est au top, les discussions intéréssantes.
Les prix ? Bon d’accord, c’est pas donné mais on ne s’arrête pas là.

Quand ? Le midi c’est bien, le soir c’est mieux, à la Saint Valentin pourquoi pas.
Où ? Au bar
Avec Qui ? Alice si vous êtes fan de pub.







patisa-café |
Découvrez la Corrèze |
LES JOYEUX TIRE-BOUCHONS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le fournil de la planchette...
| VIGNOBLES MAYARD - CHATEAUN...
| RECETTES DUKAN